Frédéric Michalak

Frédéric Michalak – Portrait

Il voulait devenir footballeur. Mais il a vu le jour à Toulouse. C’est donc avec un ballon ovale, que gamin, il passait ses journées à jouer avec ses copains. Fréderic Michalak est pourtant bien né au bon endroit. Car il était écrit qu’il devait devenir rugbyman. L’un des meilleurs, même. Joueur emblématique du Stade Toulousain et de l’équipe de France, il est capable sur un simple geste de renverser n’importe quel match. Il a sur le terrain ce génie, ce sens de l’effort et cet esprit d’équipe qui nous sont chers. Et dans la vie, un altruisme qu’il met au service de bien des causes.

Ses'Khona Rugby Club
En 2008, Frédéric Michalak a abandonné le temps d’une saison le Stade Toulousain pour aller jouer avec les Natals Sharks de Durban, le meilleur club de rugby d’Afrique du Sud, avec lequel il remporte la Currie Cup. Durant son séjour, il a entraîné bénévolement les jeunes du Ses’Khona Rugby Club, installé dans le township de Kwamashu, qui voyaient pour la première fois un champion blanc se mettre au service de la communauté noire. Il y a converti au rugby de nombreux jeunes qui ne juraient que par le football. Et il est très logiquement devenu le parrain du Ses’Khona Rugby Club, que le coq sportif continue de soutenir, en fournissant des tenues et des équipements à tous ces enfants.

Ses'Khona Rugby Club

Une certaine idée du sport
Une formidable école de la vie, un générateur d’équilibre et de bien-être, une source d’émotion et de plaisir, de communion, de transmission et de partage… Telle est l’idée que nous nous faisons du sport depuis un siècle et demi. Et aujourd’hui encore, ce sont ces valeurs qui nous guident dans le choix des champions de tennis, de basket ou encore de rugby que nous accompagnons. Car ils mettent autant d’énergie à vaincre sur le terrain qu’à défendre certaines causes en dehors.